A propos de martiens et d’un éléphant cycliste

Nous rencontrons un féroce succès auprès des Chinois qui n’ont pas le loisir de croiser des occidentaux tous les jours, à cela ajoutez des cheveux blonds et des yeux bleus et vous comprendrez vite que vous leur donnez à voir un « couple de martiens ».

Couple de martiens en Chine

Chaque promenade devient vite un vrai remake de Big Brother. Il faut s’y faire, il y a toujours au moins cinq paires d’yeux posés sur vous à chaque instant. On devient vite blasé de ces marques d’intérêt, qui parfois sont franchement désagréables (on vous montre du doigt en se gaussant), mais très souvent juste une marque de curiosité pour ce qui est différent.

 Après tout, la Chine a été tellement refermée sur elle-même depuis plusieurs siècles (et plus encore depuis 1949) que les Chinois ne sont pas habitués, voire même pas très ouverts (et c’est un euphémisme) à la différence physique. Le nombre d’étrangers vivant en Chine est extrêmement faible. Par exemple, Shanghai forte de 18 millions d’habitants se vante d’être un centre business presque comparable à New York, mais ne compte pas plus de 100 000 expatriés, soit près de 0,5% de sa population. Ajoutez à cela une industrie cinématographique purement nationale et une TV 100% maison : les écrans deviennent des miroirs et pas des fenêtres sur l’ailleurs.

La Chine a été forcée à s’ouvrir très vite d’un point de vue économique et est devenue en moins de 20 ans une puissance économique mondiale majeure. Mais les mentalités et les habitudes sociales ne changent pas si vite, il faudra des décennies, voire des générations, d’autant plus que la culture chinoise est basée sur la continuité. Tout leur monde est sens dessus-dessous. Dans quel sens évoluer ? Faut-il suivre la tradition de la fermeture ou la rejeter au profit d’une nouvelle représentation du monde ?

Pour ceux qui ont grandi dans la vieille Europe, il est difficile de comprendre l’étendue du problème. La Chine doit intégrer des bouleversements colossaux en l’espace d’à peine quelques années, là où notre continent a eu des décennies entières, voire des siècles, pour s’adapter progressivement aux changements amenés par la révolution industrielle. D’un point de vue économique et social, c’est un vrai raz de marée qui déstabilise la population et laisse derrière lui beaucoup de marginaux. On connaît ici les mêmes maux que nous avons vu sur notre sol au cours des 19ème et 20ème siècles, à la différence près que ceux-ci sont concentrés sur quelques années à peine. Ils se nomment : exode rural massif et surpopulation urbaine, fracture sociale et segmentation de la population, pollution extrême de l’air, des sols et de l’eau, système de protection sociale qui a bien du mal à suivre… Et il y a aussi l’aspect moins visible de cette évolution sociale : la remise en cause profonde des mentalités, comme un mouvement incessant de balancier entre préservation de la tradition et intégration de la modernité. Le ciment de la société chinoise est plein de fissures !

 Le challenge pour la Chine est donc énorme, dans une société qui à la base était peu être moins préparée que les autres du fait de son passé politique et de ses croyances séculaires. Mais cela ne veut pas dire qu’il est impossible et j’espère que le nombre d’étrangers qui se sentent « comme des martiens » lorsqu’ils visitent la Chine va rapidement diminuer, car cela indiquera que la Chine a trouvé sa voie vers l’ouverture et la stabilité, bénéfiques à elle-même ainsi qu’à l’économie mondiale. Quelqu’un, dont j’ai oublié le nom, a dit que la Chine est comme un éléphant sur un vélo, si elle tombe, elle va faire chavirer le reste du monde avec elle… Pourvu que les roues du vélo ne crèvent pas !

2 Réponses to “A propos de martiens et d’un éléphant cycliste”

  1. Hi, anneetdavid.
    thank you for leaving message to my blog, STYLE from TOKYO.
    I’m so happy you like my blog.

    og course!
    thank you for recommending !!!

    see you!

    BTW
    I’ll go to paris fashion week!!
    I really love your beautiful city,

    see you!

    rei

    • anneetdavid Says:

      Hi Rei,
      I prepared the post recommending your blog and it will be posted tomorrow during the day. Hope you’ll like it ! Have a nice trip to Paris and enjoy the fashion week lucky you, it is something I’d like to see one day… We are looking forward to seeing the pictures on your blog. Take care!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :