La chanteuse de Pingtan à Suzhou

Ce petit bout de femme à la voix très haut perchée (oreilles sensibles aux aigus s’abstenir !) nous a fait découvrir une forme d’art peu connue : le pingtan. Malgré une attitude physique très statique, sa présence sur scène était très intense. C’est avec un flot continu de chansons et d’histoires déclamées avec fortes intonations et des expressions faciales étonnantes que cette artiste nous a « bercés », ainsi que le public d’habitués, pendant une heure.

 

L’atmosphère de la salle a largement renforcé l’impression d’être admis dans un autre monde. Nous nous sommes immédiatement sentis intégrés par l’audience, composée essentiellement des personnes âgées du quartier, assemblées autant par goût pour le pingtan que par l’envie de se retrouver entre amis. Nous avons été amusés par ces groupes jouant aux cartes en attendant le début de la performance, tous armés de bocaux en verre au fond duquel trônait l’ingrédient culturel essentiel à la longévité, les feuilles de thé vert, arrosées régulièrement d’eau chaude à l’aide de grands thermos chromés posés sur les tables.

Puis, lorsque la lumière s’est éteinte et que le spectacle a commencé, nous avons vu les éventails, si utiles jusque-là à apporter une légère brise dans cette chaude moiteur estivale, devenir de surprenants métronomes. Ainsi supportée, notre chanteuse de pingtan a pu donner le meilleur d’elle-même et s’est vue récompensée à la fin de chaque chant par une foule d’applaudissements et de battements d’éventails.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :