Hong Kong, ville de contrastes

Hong Kong est une ville fascinante. A peine arrivés, nous avons été saisis par une véritable explosion d’énergie. La ville est constamment en mouvement, elle nous entraîne et nous pousse à aller à son rythme… Ce qui après quelques jours peut devenir fatigant. Toute en hauteur, elle est construite sur un archipel où tours anciennes et ultra-modernes se juxtaposent. Ni belle, ni laide, elle n’a ni la beauté intemporelle de Paris, ni la verdure de Londres, mais plutôt le même dynamisme visuel que New York. Hong Kong est créative et innovante, peut-être plus cosmopolite et vibrante encore que ses homologues occidentales.

Particularité forte : Hong Kong est une ville de contrastes. Elle est à la croisée de deux mondes qui ne se ressemblent guère, l’Extrême-Orient et l’Occident. Après 99 ans d’appartenance au Royaume-Uni, elle a conservé un air un peu londonien : son système routier, ses transports en commun, sa culture du café cocooning, son consumérisme forcené, l’interaction formelle mais toujours très cordiale entre les gens. Pourtant, pour notre plus grand bonheur, nous sommes en Asie et cela ne peut pas s’oublier : 90% des gens que nous croisons en sont originaires, la profusion de pancartes écrites en caractères cantonais, les petits magasins de produits divers et étranges (fruits de mer séchés à l’odeur « corsée », cabinets de curiosités que sont les échoppes de médecines chinoises…), appétissantes gargotes aux coins des rues qui vendent des plats du jour aux noms exotiques.

Hong Kong est une ville extrêmement cosmopolite, mais les différents groupes culturels semblent plus se côtoyer que se mélanger et c’est parallèle qu’ils vivent, chacun s’accrochant à sa culture et la faisant vivre au grand jour. Les expatriés occidentaux par exemple fréquentent bars et restaurants identiques à ceux de Paris ou Londres, tandis que les locaux, majoritairement d’origine cantonaise, sont fervents de leurs traditions, leur cuisine (délicieuses soupes de wonton ou dim sum) et leur spiritualité. Vous pouvez en croiser sur les trottoirs à la nuit venue qui mettent le feu à du papier monnaie « du paradis », qu’ils retrouveront, peut-être, dans l’au-delà (richesse céleste ?).

PHOTOS ICI :  http://www.flickr.com/photos/10301605@N04/sets/72157619438438118/detail/

Certains disent même que si Hong Kong était une personne, elle serait une femme difficile à comprendre, constamment en train de changer mais sans renoncer à son héritage. Elle serait superstitieuse, tout en ayant une rigueur scientifique à ses heures. Contradictoire et harmonieuse à la fois, mais toujours d’excellente compagnie !

C’est ainsi que nous avons passé ces deux dernières semaines à la découverte de cette ville complexe, qui nous a plu et parfois surpris. Etape très intéressante avant de partir à la découverte de Macao et de la Chine continentale dimanche. Alors, affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :