Hoi An et le festival de la pleine lune

Quelle fut notre surprise, en arrivant dans la ville côtière de Hoi An, de trouver la ville en plein préparatifs pour la célébration la plus importante de l’année : le festival de la pleine lune de mai.

Le Vietnam, de tradition majoritairement bouddhiste (nous reviendrons sur la religion dans un article suivant), célèbre ce jour-là l’anniversaire de la naissance de Bouddha, ainsi que son Eveil et sa mort.  C’est donc une célébration très importante, qui commence à la tombée de la nuit. Les lumières s’éteignent dans toute la ville, mais la lune, qui paraît beaucoup plus proche de la terre sous les tropiques, est si lumineuse que l’obscurité ne s’installe pas vraiment. A cette magnifique boule de feu que forme la pleine lune, il faut ajouter les lumières des lanternes que les enfants tiennent à la main en défilant en procession derrière de grands chars décorés de divinités de papier et de plastique aux couleurs criardes.

A votre tour de joindre le joyeux cortège et de noter au passage les costumes traditionels des Vietnamiennes (l’ao dai) et les échoppes des tailleurs, spécialité locale présente à longueur de rue :

 N’oubliez pas de faire un voeu, car les croyances populaires ont ici rejoint les célébrations religieuses, et qui veut être heureux le reste de l’année doit acheter une bougie esthétiquement posée dans une boîte faite de papier coloré, et la déposer en faisant un voeu sur la rivière où le courant l’aidera à rejoindre ses semblables, qui vogueront la soirée durant par grappe et en formant une nuée lumineuse très poétique sur la noirceur de l’eau.

En plus d’être particulièrement vivant et esthétique, ce festival offre une opportunité unique de se mêler aux locaux, qui y assistent en famille et en masse. Les touristes présents sont ainsi très vite noyés dans la masse et se sentent faire partie d’un évenement véritablement traditionnel. Les lieux religieux restent ouverts, vous pourrez vous faufiler jusqu’à l’entrée d’un temple chinois et y sentir l’encens qui brûle à profusion. Et si vous êtes chanceux, vous assisterez au coin d’une ruelle à une bataille acharnée entre deux passionnés de jeu d’échecs chinois, échiquier posé sur une table de fortune à la lueur d’une lanterne et au milieu d’une foule de curieux accroupis et concentrés.

Et c’est ainsi qu’heureux et curieux, nous avons sillonné les rues d’Hoi An, découvrant la vie locale dans une atmosphère bien différente des autres jours où cette ville est malheureusement victime de son charme et est devenue parfois un peu trop touristique…

Une Réponse to “Hoi An et le festival de la pleine lune”

  1. Bonjour,
    Je viens de parcourir votre blog, le trouve tres interessant! Je vous souhaite Bonne continuation!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :