Les Thaïlandais et les pieds

Selon eux, le pied étant la partie la plus basse du corps, c’est également la moins digne et la plus sale. La pire insulte est de pointer son pied en direction de quelqu’un. Maîtriser ses pieds oblige à faire de grandes contorsions lorsque vous vous asseyez face a une statue de Bouddha dans un temple, sous peine de commettre le crime suprême. Il vous faut privilégier la position en tailleur ou l’agenouillement. Ne baissez pas la garde , car si des signes d’inconfort se manifestent et que vous devez rapidement changer de position, la règle s’applique toujours… On nous a recommandé de toujours passer de la position assise en tailleur à l’agenouillement sans décroisser les jambes et en faisant glisser les pieds sous les fesses (ce qui demande une certaine souplesse!). Je sens que cela vous laisse un peu perplexe…
Bien évidemment, plus sale encore que les pieds : les chaussures! Dans de très nombreux endroits publics, et systématiquement chez les gens ou dans les lieux religieux, il faut laisser ses chaussures à l’entrée, où la pancarte “attention au vol” est toujours extrêmement rassurante… 

4 Réponses to “Les Thaïlandais et les pieds”

  1. Trottinette Says:

    « Les Thaïlandais et les pieds »
    Les globe-trotters et les pieds :
    La question « De quoi sont les pieds ? »

    De l’armée une question coquette,
    Socrate dans l’Alcibiade majeur
    Pose la question à l’athlète.
    Celui-ci de répondre sur l’heure :
    Les pieds sont l’objet de vrais soins
    Attentifs, constants… (pour ne point
    Contracter le pied d’athlète ?)

    Certains soirs vous imagine-t-on
    A la manière de Rimbaud
    Sur une montagne ou un pont
    Profitant d’un peu de repos
    «Petit Poucet rêveur… je tirais les élastiques
    De mes souliers blessés, un pied près de mon cœur ! »

    Tout l’univers est à vos pieds
    Merci de nous faire tant rêver

    • anneetdavid Says:

      Merci pour ces magnifiques lignes – mais d’où vous vient toute cette inspiration ? Quant à nous… Malgré d’intensifs soins, un peu de repos leur fera le plus grand bien – les « souliers blessés » de Rimbaud nous ont beaucoup fait sourire ! Si nos « itchy feet » (« les pieds qui démangent », ou envie de voyage chez nos amis anglais) nous ont incités à partir, nos pieds fatigués ne seront pas mécontents de faire une petite pause…

      • Globe Trotteur Says:

        Que de chemin suit son petit bonhomme
        Qui lentement mais sûrement chemine.
        De Paris à Tokyo, d’Australie à Rio
        Quand bien même on arrive fatigué
        Voyager, C’EST LE PIED !!!

      • anneetdavid Says:

        Nouveau pseudo, mais ne reoconnaîtrions-nous pas ici un style🙂 Merci pour ces jolis vers et bien sûr, tout à fait d’accord avec leur conclusion !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :