Archives de Ho Chi Minh Ville

Auteuil ? Vincennes ? Epsom ? Non, Phu Tho !

Posted in Voyage - Vietnam with tags , , , , , , , on 6 mai 2009 by Placet

Loin des monuments touristiques, nous avons voulu, lors de notre séjour à Ho Chi Minh, partager une tranche de vie avec les locaux et nous sommes allés assister aux courses de chevaux à l’hippodrome de Phu Tho. Il nous a été difficile de nous fondre dans la masse étant donné que nous étions les seuls touristes présents et que les Vietnamiens sont extrêmement curieux… nous reviendrons sur leur surprenante curiosité dans un prochain article. Pourtant, l’expérience fut absolument passionnante.

Après la "réunification" du pays en 1975, courses et paris ont été bannis pendant de nombreuses années car ils représentaient aux yeux du pouvoir communiste une manifestation de la bourgeoisie décadente. Lorsque le pays s’est progressivement ouvert au libéralisme à la fin des années 80, l’hippodrome a réouvert et depuis attire en masse spectateurs et parieurs tous les samedis et dimanches après-midi. Mais ici, pas de chapeau ni de robe haute couture, le public est essentiellement masculin et populaire.

Même si, heureusement, nous ne l’avons pas vu de nos propres yeux, il paraît que l’implication des Vietnamiens est telle qu’ils jettent parfois des pierres sur les chevaux pour influencer les résultats… Il est dit également que les pots de vin aux jockeys en début de course sont fréquents afin qu’ils retiennent leurs chevaux.

Nous avons d’ailleurs été étonnés par l’âge des jockeys, qui pour la plupart ne semblaient pas encore avoir atteint l’âge de l’adolescence. Voyez par vous-même, lors de leur présentation au public avant la course :

Plus généralement, un autre fait a retenu notre attention. Si la folie des parieurs vietnamiens n’est plus à prouver, les tribunes ne s’enflamment pourtant pas comme on pourrait le croire à l’arrivée des chevaux. Nous sommes bien loin du tempérament latin passionné, car au Vietnam, comme dans le reste de l’Asie, cela ne se fait pas de manifester très fortement une émotion. On reste donc impassible, dans la victoire, comme dans la défaite, sous risque de perdre la face ! Seule preuve tangible de l’émotion, le niveau sonore monte :

Une visite colorée et apaisante…

Posted in Voyage - Vietnam with tags , , , , on 4 mai 2009 by Placet

Bonjour à tous,

Dernières journées passionnantes mais bien remplies à Ho Chi Minh Ville. Fin de semaine détendue pour tous les Saigonnais, avec le 1er mai mais aussi la célébration de la "réunification" du pays le 30 avril 1975. Pour nous, visite en tous sens du quartier chinois de Cho Lon, de son marché et d’un champ de courses plutôt animé (reportage à venir). Nous avons plein d’idées d’articles mais peu de temps pour les rédiger, nous commencerons donc la semaine avec une vidéo et quelques photos d’un temple chinois du quartier de Cho Lon, que nous avons trouvé à la fois très apaisant (bien qu’assez fréquenté) et plein de couleurs.

Diaporama : http://www.flickr.com/photos/10301605@N04/sets/72157617641439938/show/

Video :

 

Bon début de semaine, et à très bientôt !

Good morning Vietnam ! Bienvenue à Vespa-ville

Posted in Voyage - Vietnam with tags , , , , , , , , on 20 avril 2009 by Placet

 Après un peu plus de deux semaines au Laos puis au Cambodge, nous venons d’arriver au Vietnam, plus précisément à Ho Chi Minh Ville. Et jusqu’ici, on adore et on se sent revivre !

La ville est très -vraiment très- agitée, beaucoup de bruit, une circulation très dense et une agitation constante, mais c’est très énergisant. Ci-dessous deux petites vidéos qui relatent nos premières impressions – plus de vélos, mais beaucoup de vespas !

La cuisine est extraordinaire, on a petit déjeuné de pho (soupe de nouilles) et de bun bo (bo bun en Europe, nouilles, légumes et rouleaux de printemps frits – on vous donnera la recette) succulents. Arômes délicats de gingembre, coriandre et menthe, équilibrés par des piments subtils, des cacahouètes et échalotes grillées et concassées et, jamais très loin, des effluves de nuoc mam, sauce brune à base de poisson (longuement) fermenté. Et nous venons à l’instant de goûter le café vietnamien, qui pousse essentiellement dans les régions montagneuses du centre et du sud du pays, près de la frontière cambodgienne. Une autre surprise, un café très onctueux, au goût prononcé de noisette et qui ne ressemble à aucun de ceux que nous avons goûtés jusqu’ici. Le tout dans un vieux bistrot au premier étage d’un immeuble ancien, avec gigantesques fenêtres et meubles patinés. Le bonheur !

Voilà, c’était juste une petite tranche de vie et une réaction spontanée… Nous continuerons à poster sur les pays précédents, mais c’est bien à Ho Chi Minh que nous sommes, et pour l’instant, on s’y sent bien !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.